13/11/2006

 FANTOME

FANTOME

Un fantôme est une créature surnaturelle, une vision que l'on a interprétée comme la manifestation de l'esprit d'un mort, qui serait resté prisonnier sur terre ou reviendrait de l'au-delà soit pour accomplir une vengeance, soit pour aider des proches ou pour errer éternellement sur Terre en punition de ses mauvaises actions passées. Les fantômes, dont le nom est à rapprocher étymologiquement de φάντασμα (fantasme), φάντασις (fantaisie) (respectivement « apparition » et « vision » en grec), sont également appelés spectres ou revenants, incubes ou succubes, ectoplasmes ou poltergeists. L'imaginaire commun dans toutes les cultures est peuplé de telles créatures surnaturelles, qui servent de matière à de très nombreuses fables et légendes. Le romantisme, puisant son inspiration au mystique et ténébreux Moyen Âge, a remis au goût du jour les histoires macabres ou fantastiques, et de nombreux grands auteurs ont laissé courir leur imagination sur le thème des fantômes et des revenants.

 

 

 

Visage d'un homme avec un crane sans cheveux

votre légende

Etrange comme visage,vous ne trouvez pas?

Fantôme dans les escaliers (avec retouche d'image)
Agrandir
Fantôme dans les escaliers (avec retouche d'image)
Que dire de ces yeux langoureux,photo prise sur l'écran de mon pc avec carte d'acquisition vidéo,et camescope.

votre légende

Tete penchée en avant,avec un autre visage sur la droite mais difficile a observer.photo sur écran de télé.

photo prise le 14/03/2002

On distingue les yeux et la bouche avec du recul,cette photo a été prise pendant les réglages de la caméra au début d'une séance de Transcom.

Les fantômes et les sciences [modifier]

Les sciences en général refusent d'admettre la réalité des fantômes, faute de preuve convaincante, et ce malgré les tentatives de certains chercheurs en parapsychologie ou métapsychique. Ces derniers distinguent, d'une part, les apparitions d'ectoplasme, obtenues avec certains médiums spirites au début du XXe siècle (Eusépia Palladino, Douglas D. Home, Rudi Schneider, Franek Kluski) dont certains chercheurs sérieux (Charles Richet, Schrenk-Notzing, Gustave Geley, etc.) créditent la réalité des phénomènes dans les conditions d'observations de l'époque ; et, d'autre part, la hantise des fantômes, une sous-catégorie de hantise étant les poltergeists.

Cependant les techniques modernes d'investigation scientifique (comme les caméras à infra-rouge) semblent avoir quelque peu décimé ces ectoplasmes du début du XXe siècle. Aujourd'hui la plupart des scientifiques qui s'intéressent à la question des apparitions sont très réservés quant à la réalité des phénomènes, sans pour autant nier la réalité psychique de l'apparition. L'étude des anomalies psychiques de ce genre permet aux psychologues, psychiatres et psychanalystes de mieux comprendre le fonctionnement de l'esprit humain, en ceci les manifestations surnaturelles sont précieuses à la science. On peut citer le cas des images eidétiques (des images d'un souvenir qui reviennent à la mémoire sous forme d'une hallucination), qui expliquent beaucoup des cas de visions hallucinatoires. Le trouble de paralysie du sommeil que 25% des gens expérimentent au moins une fois dans leur vie peut également expliquer certaines visions.

ファイルの概要 Une femme fantôme fit son apparition hors d'un puit.  peinture de Katsushika Hokusai — Japon, période Edo.
Agrandir
ファイルの概要

Une femme fantôme fit son apparition hors d'un puit.
peinture de Katsushika Hokusai — Japon, période Edo.

En parapsychologie, on attribue le plus souvent la présence d'un fantôme à la violence avec laquelle la mort du revenant est survenue. Cette explication ne se fonde sur aucun constat scientifique même si plusieurs cas restent inexpliqués malgré les investigations. On compte dans de nombreux pays des cas excluant tout artifice ou supercherie, avec comme témoins des personnes dignes de foi et assementées comme des membres du corps de gendarmerie ou de services de secours. Bien que de fortes présomptions ammènent à penser que les fantômes proviennent de l'inconscient collectif, rien ne permet non plus de le certifier au vue de la science actuelle.

En psychologie, et plus exactement dans le domaine de la psychogénéalogie, le fantôme désigne un élément psychique resté secret dans la psyché et qui se transmet dans les générations successives sous forme de maux, de maladies ou d'accidents. C'est Nicolas Abraham, psychanalyste hongrois, qui en a introduit le concept dans son ouvrage en collaboration avec Maria Török, "L'écorce et le noyau"

sosfant1

 

19:16 Écrit par CAST dans l'étrange | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.