02/11/2006

LE 11 SEPTEMBRE(le debut)

La face cachée du 11 Septembre

A qui profite le crime?

Dans les pays occidentaux et avec une étonnante synchronisation, les gouvernements (de gauche et de droite) se sont empressés de restreindre les libertés, en adoptant des mesures le plus souvent anti-constitutionnelles. Cette réduction des libertés est une étape indispensable pour briser les résistances à la mondialisation et contraindre les populations à accepter l'inacceptable en préparation: nouvel esclavage instauré par le libéralisme et la mondialisation, surveillance électronique constante des citoyens, implants sous-cutanés de localisation et d'identification, modification génétique de l'homme, implants neuronaux pour le contrôle des esprits, instauration d'une dictature technologique...

Pour neutraliser la prise de conscience planétaire naissante, Bush et les Maitres du Monde pourraient initier une nouvelle guerre mondiale (au Proche Orient, en Afrique et en Asie) ce qui amplifierait la peur, meilleur inhibiteur des révolutions. Il en résulterait un effondrement économique et un chaos mondial qui créerait également des conditions propices pour le consentement du public à l'instauration d'une dictature mondiale pour ramener l'ordre.

L'élection douteuse de George W. Bush était déjà un signal que les "Maitres du Monde" souhaitaient prendre un contrôle rapproché de la situation, afin d'accélérer la réalisation de leurs grands projets pour le 21è siècle.

Nous savons désormais que ce plan est entré dans sa phase active et que les "grandes manoeuvres" ont commencé...


 

Les invraisemblances de la version officielle

De plus en plus d'éléments troublants et concordants vont dans le sens d'une remise en question de la thèse officielle et soulèvent la possibilité d'une immense et inquiétante manipulation.

Selon le journaliste Thierry Meyssan, auteur du livre "L'effroyable imposture", Ben Laden serait manipulé par la CIA, et aucun avion ne serait tombé sur le Pentagone à Washington. Une série d'éléments renforcent l'hypothèse d'une mise en scène, avec probablement un missile, mais sans avion. Les photos prises avant l'effondrement du bâtiment montrent un impact circulaire au niveau du rez-de-chaussée et du premier étage, sans aucune trace d'impact des ailes de l'avion comme sur le World Trade Center. Par ailleurs, compte-tenu du point d'impact, l'avion aurait du voler au ras du sol et laisser des traces sur la pelouse devant le Pentagone. Or la pelouse est intacte. On n'y voit même pas de débris de l'avion ou des réacteurs (ces images du Réseau Voltaire sont accessibles sur le site asile.org). Il est également étrange que dès le lendemain, des pelleteuses officiellement à la recherche de débris ont littéralement labouré la pelouse, enlevant toute trace de l'absence de traces. Enfin, plusieurs témoins dont des employés du Pentagone interviewés après l'explosion sur CNN et Fox News ont déclaré qu'ils n'avaient pas vu de Boeing, mais qu'ils avaient entendu le sifflement d'un missile.

Le livre met aussi en lumière les nombreuses invraisemblances de la version officielle, comme le passeport du terroriste Mohamed Atta retrouvé intact au milieu des ruines du World Trade Center. Les terroristes se trouvant dans l'avion, c'est à dire au coeur du brasier, leurs passeports auraient du être logiquement carbonisés.

Enfin, pour empêcher à jamais la vérité d'être connue, la police et le FBI ont été écartés de l'enquête qui a été confiée à l'armée et classée secret défense.

ATTENTATS DU 11 SEPTEMBRE 2001
Le retour du boomerang

Une analyse des événements en s'en tenant à la thèse officielle,
celle d'un attentat organisé par des islamistes.




Le prix de l'arrogance

Les attentats du 11 Septembre 2001 ont fait 3025 victimes innocentes. Mais cette tragédie ne se serait pas produite sans l'incroyable arrogance de la politique étrangère américaine durant ces dix dernières années.

Depuis l'effondrement de l'URSS, les Etats-Unis sont devenus l'unique superpuissance d'un monde unipolaire. Forts de leur pouvoir géopolitique, militaire, économique, et technologique, les Etats Unis ont voulu imposer au monde entier leur vision, leurs choix, leur modèle de société, leur culture, leur ordre économique, au moyen d'un processus appelé "mondialisation" ou "nouvel ordre mondial".

Sans s'en être rendus compte, les Etats-Unis ont suscité un fort sentiment anti-américain y compris dans les pays amis, comme en Europe, où une majorité de gens refusent ce que les USA cherchent à imposer: la mondialisation, le libéralisme sauvage, les OGM, la marchandisation du vivant, les accords multilatéraux inspirés par les multinationales...
Premier pollueur de la planète, les USA ont refusé de ratifier les accords de Kyoto sur l'environnement et les émissions de CO2, et ils ont ignoré le développement de la misère et de l'esclavage dans le monde, s'arrogeant le droit de prendre ce qu'ils veulent, où ils veulent, s'arrogeant aussi le droit de bombarder n'importe quel pays. (les USA sont intervenus milltairement
111 fois depuis le début du 20è siècle en dehors des 2 guerres mondiales)

Cette arrogance vis à vis du reste du monde fait que la plupart des pays ont vis à vis de l'Amérique du respect, de la crainte, ou de la haine, mais peu d'amitié.

 

L'utilisation du Vert contre le Rouge

Depuis 50 ans, pour étendre leur domination sur le monde, les Etats-Unis n'ont pas hésité à soutenir des dictatures sanglantes en Amérique du Sud, en Afrique, en Europe méridionale, au Moyen Orient, en Asie, au mépris des valeurs censées être celles de l'Amérique: liberté, droits de l'homme, etc.

Aveuglés par leur idéologie anti-communiste, les Etats unis ont souvent joué le Vert contre le Rouge, l'Islam contre le communisme. Ainsi, pour déstabiliser l'URSS, la CIA a créé et financé les Talibans en Afghanistan.

Depuis des années, les Etats Unis soutiennent des régimes fondamentalistes, comme l'Arabie Saoudite ou le Pakistan, qui ont financé les organisations islamistes.

 

 

 

Les USA contre la démocratie

Au lendemain des attentats, nous avons vu George W. Bush à la télévision, blême et désemparé, demander pourquoi pouvait-on manifester autant de haine contre son pays, affirmant que "les Américains sont bons"...

Nous avons vu aussi George Bush dire, le 11 Septembre, que "la liberté elle-même avait été attaquée". Une telle déclaration est désarmante de candeur et montre que George Bush Junior n'a pas beaucoup de mémoire, ou qu'il s'intéressait peu à la politique avant d'entrer à la Maison Blanche.

Voici un rappel des actes par lesquels les Etats Unis ont bafoué leurs propres valeurs en matière de libertés, de progrès, et de droits de l'homme:

Recrutement d'anciens nazis par la CIA et les laboratoires militaires américains, au lendemain de la seconde guerre mondiale

Exposition délibérée de la population civile et des soldats américains aux radiations d'essais nucléaires, pendant les années 50

Assassinat de John Fitzgerald Kennedy et de Marthin Luther King, dans lesquels la CIA est soupçonnée d'être impliquée

Assassinat de millions de victimes innocentes pendant la guerre du Viet Nam

Coups d'état, assassinats, soutien à des dictatures sanglantes partout dans le monde, au nom de la lutte contre l'expansion du communisme.

Dévoiement total de la démocratie américaine par le lobbying et par le mode de financement des campagnes électorales et des partis politiques.

Pendant la Guerre du Golfe, utilisation d'obus à uranium appauvri contre l'Irak, et exposition délibérée des soldats américains aux radiations. La maladie causée par ces effets fut appelée "syndrome de la guerre du Golfe", et se caractérise par des cancers, des leucémies, des troubles des systèmes nerveux et lymphatiques.
Par ailleurs, l'utilisation de cette arme provoque une pollution radioactive à long-terme de l'environnement.
Les USA ont à nouveau utilisé des obus à uranium appauvri en ex-Yougoslavie.

Les Etats Unis ont refusé de ratifier des traités internationaux essentiels pour la paix, les droits de l'homme, et l'environnement: refus des accords de Kyoto sur le CO2 et le réchauffement climatique, refus du traité d'interdiction de la fabrication des mines anti-personnelles, refus de ratifier le traité sur l'interdiction des essais nucléaires, refus de ratifier la convention internationale sur les droits et le travail des enfants...

Volonté d'imposer au monde la mondialisation, les OGM, le clonage, la marchandisation du vivant

Utilisation du réseau Echelon pour intercepter illégalement les conversations téléphoniques, les fax, les emails de millions de personnes dans le monde.

Election dans des conditions douteuses de George Bush Junior.

Et enfin: détention des prisonniers Talibans dans des conditions absolument contraires à la Convention de Genève sur les prisonniers de guerre. Des images de prisonniers titubants ou portés sur des brancarts laissent penser que les USA utilisent la torture afin d'obtenir des informations. La zone de détention a d'ailleurs été baptisée "X-Ray camp" par les américains.

 

 

Le choc de 2 puissances expansionnistes



le porte-avions américain USS Enterprise, et le porte-parole de Al Quaida, l'organisation terroriste d'Oussama Ben Laden

Depuis plusieures années déjà, nous assistons à l'affrontement des 2 puissances les plus expansionnistes, hégémoniques et agressives de la planète: les Etats-Unis et l'Islam fanatique. Ces deux totalitarismes devaient fatalement entrer un jour en lutte pour la domination du monde.

Nous avons vu que les Etats-Unis ne respectaient pas la liberté et les droits de l'homme. Et parmi les pays musulmans, il n'existe pas une seule démocratie.

Le gouvernement américain à annoncé que la "guerre contre le terrorisme" était appelée à durer "plusieures années". De leur coté, les islamistes d'Al Quaïda ont réaffirmé en Juin 2002 que les attentats contre le World Trade Center n'était "qu'un début". Cette guerre entre les islamistes et l'Empire américain annonce des jours sombres, avec de nouvelles victimes innocentes, et aussi probablement, de nouvelles réductions des libertés publiques en Occident. Mais cet affrontement aura peut-être aussi un effet positif inattendu, en affaiblissant mutuellement les deux puissances qui causent le plus de violences et de souffrances dans le monde.

23:52 Écrit par CAST dans catastrophe humaines | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.